diésel



  1. Non, la pollution n’est pas un phénomène météorologique !

    Une communication largement diffusée par les médias veut nous faire croire que la pollution de l’air est principalement un phénomène météorologique : « l’anticyclone est arrivé, l’air est froid la nuit et chaud le jour … donc l’air des villes est pollué ». Ce n’est que secondairement qu’elle est présentée comme étant la résultante de particules plus ou moins fines, l’allusion au diesel se révélant souvent bien trop discrète. …

    Lire la suite
  2. Alerte rouge pour la qualité de l’air : on continue à polluer ou on prend des mesures efficaces ?

    Les conditions anticycloniques de ces derniers jours sont à l’origine d’une atmosphère stable, défavorable à la dispersion des polluants, entraînant des seuils élevés de pollution. Tous les indicateurs sont au rouge, en particulier à Caen, Cherbourg et Saint-Lô, avec un indice de qualité de l’air classé « 10 très mauvais », soit le pire rang d’un classement qui comporte 10 niveaux (http://www.air-com.asso.fr/) …

    Lire la suite